Accordés ? On l’est !

Régis Huiban (Enregistrement des albums "La Barque ailée et l'Albatros")Et un instrument de plus dans la boite de Pandore « celle qui fait sortir les présents des profondeurs » et cet accordéon joué par Régis Huiban venait bien des profondeurs. Que c’est beau !
Allez allez ! approchez, approchez M’sieurs Dames, venez écouter ces merveilleux musiciens, y’en aura pour tout l’monde.

Retrouvez Régis Huiban sur son site.

La semaine prochaine, saxo clarinette et deuxième session des batteries, et autres percus.

*

Alors,
Ô pas avant, le vol
ne s’élevant plus pour lui-même,
à lui-même se suffisant,
à travers le ciel silencieux,

pour jouer, profils lumineux,
réussite d’un appareil
devenu favori des vents,
bord sur bord, en sûre élégance,

une question pure, un vers quoi,
prévalant enfin sur l’orgueil
d’engins en juvénile essor,

éperdu alors d’être tant,
celui qui des lointains s’approche
sera ce qu’il a seul atteint.

Rainer Maria Rilke,
Sonnets à Orphée

This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.

Comments are closed.