10 – Mall eo monet da Ys

La musique

Commentaire paru dans « Highlands Magazine » n°16 d’août 2001 :
Comme il se doit, le final « Mall eo monet da Ys » est contrasté, mélangeant puissance, sonorités dramatiques et accents plus sereins conférés par les guitares et les cornemuses. Le rythme se fait insidieusement plus puissant, les guitares plus acérées, la basse plus insistante, les accords de claviers délivrent des sonorités saturées (étrangement réminiscentes d’Abacab). SEVEN REIZH aurait-il écouté GENESIS ? Si cela ne fait aucun doute, cette écoute est ici puissamment assimilée et intelligemment intégrée par touches discrètes, de manière à conférer le maximum de réalisme et d’efficacité au discours musical. Voix féminine et masculine se répondent dans un dialogue étourdissant, pour un final de rêve aux accents dramatiques.

Le texte

Mall eo monet da Ys
(Il est temps de partir pour Ys)

Digenvez…
Goulenn…
Arvariñ…
Tenn anal…
Diaesterioù…
Anavidigezh…
Plijadur…
Strinkadenn…
Strinkadenn Ys…
Tousmac’h boemus.
Emant daet get ur lon farsus.
Treizhet tri zra :
An dour, an douar, an tan.
Emant arrivet e kalon Ys.
Resevet int bet get beleion.
Emant bet en un iliz hep Doue.
Dispartiet o deus a-zoc’hte o unan.
Laoskiñ a rint o eneñv àr Ys.
Emant aet en-dro get ar lon farsus.
Aneviñ a ray o c’horf hag o spered.
Em gavet a ray o c’horf hag o spered.
Tousmac’h boemus.
Emant daet get ur lon farsus.
Treizhet tri zra :
An dour, an douar, an tan.
Emant arrivet e kalon Ys.
Resevet int bet get beleion.
Treizhet tri zra :
An dour, an douar, an tan.
Int em gejo get ar bed.
Ar menhir a splanno er lann.
Ar menhir a lavaro o sekred.
Donet a ray
A benn ar fin :
Strinkadenn Ys… Strinkadenn Ys…

Comments are closed.