Gwenhaël Mével

Gwenhaël Mével - Concert à Quimper (2007)
Gwenhaël Mével a appris à jouer de la bombarde à l’âge de 13 ans, au bagad de Pontivy, formation orchestrale traditionnelle bretonne, tout en s’initiant, en auto-didacte, aux flûtes irlandaises (tin-whistle, low-whistle). Ses goûts musicaux ont été  déterminés dans les années 80 par des expériences ou des artistes mêlant instruments traditionnels et contemporains, comme TRI YANN, GWENDAL, ALAN STIVELL (la symphonie celtique), DAN AR BRAS, MOVING HEARTS…
De 1992 à 1998, il a fait partie du groupe KADWALADYR et a participé à ce titre aux albums « THE LAST HERO » (1994) et « 1861 » (1997), distribués par le label Muséa.
De 1998 à 2001, Gwenhaël a intégré le groupe rennais TALIESIN, formation associant des textes inspirés de l’imaginaire Arthurien à des arrangements très modernes. Le groupe a enregistré un album de 5 titres en 1999. En 2000, il participe à l’album du groupe BELSHAMA, issu en grande partie du groupe KADWALADYR, puis, en 2003, au premier album du groupe SKILDA « 13 dreams ».
Parallèlement, Gwen est invité en 2003 sur quelques morceaux de l’album « Marines » du groupe TRI YANN, expérience qui sera renouvelée sur « Abysses », paru en 2007. C’est aussi l’époque des concept-albums du groupe SEVEN REIZH : « Strinkadenn » et « Samsara ».
En 2004, Gwenhaël a intégré le bagad de Cesson Sévigné, ce qui lui a permis de participer, avec quelques-uns de ses membres, au projet AFRO-BREIZH (2008-2010). Cette création de la compagnie Dounia entremêle musiques et chorégraphies d’Afrique de l’ouest et de Bretagne.

Comments are closed.